vipérine

IMG_8892
IMG_8736
IMG_8363
IMG_8557

Les histoires ont la mauvaise habitude de commencer bien avant notre arrivée. C’est le cas de Vipérine qui doit régler les problèmes de sa sœur décédée dont l’âme est prisonnière de l’arbre aux rubans. Commence alors une épopée qui mènera l’enfant jusqu’au royaume des ombres, sous l’œil d’un narrateur mystérieux.

En abordant de front les thèmes de la résilience et du deuil, la production se révèle étonnamment drôle et lumineuse. En suivant les péripéties rocambolesques de l’héroïne, le public est conquis par sa furieuse envie de vivre et plonge avec elle dans cette quête fantastique pour se délivrer de la souffrance. 

  • Texte

    • Pascal Brullemans

      Pascal débute son parcours en 1994 avec Les derniers jours du Gouverneur mis en scène par Wajdi Mouawad. Suivra une collaboration avec le metteur en scène Eric Jean avec un cycle de créations basées sur l’écriture de plateau, dont Hippocampe qui remporte le prix de l’AQCT en 2001. L’auteur fait ensuite une incursion dans l’univers jeune public avec notamment Isberg, puis Vipérine et Moi et l’autre, deux textes qui obtiendront le prix Louise-LaHaye. L’artiste collabore ensuite avec la metteuse en scène Nini Bélanger pour créer Beauté, chaleur et mort, pièce qui obtient le prix du meilleur spectacle décerné par Carte Première en 2011. Puis, en 2016, il remporte le prix Michel-Tremblay pour Ce que nous avons fait. Ces dernières années, l’auteur a poursuivi plusieurs projets en documentaire, film d’animation, théâtre acrobatique et dramaturgie. Sa dernière création, Éden, a été présentée au CTD’A en 2019.

  • Mise en scène

    • Nini Bélanger

      Elle nomme son approche hyperréalisme, car ses mises en scène sont motivées par la quête d’un jeu sans artifice, d’une vérité des lieux puisque certains spectacles de Nini Bélanger sont in situ, et d’une authenticité des propos du texte et de la rencontre avec le spectateur. À sa sortie de l’École nationale en 2006, elle fonde la compagnie Projet MÛ, avec laquelle elle réalise des œuvres percutantes, pour les adultes et la jeunesse, en employant un mode de création par cycles : le Cycle de la perte pour Beauté, chaleur et mort (2011) et Vipérine (présentée au CNA en 2013) ; le Cycle de l’adresse, dont fait partie Petite Sorcière et Splendide Jeunesse.

  • Interprétation

    • Michel Mongeau

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Endormi(e)

    • Marilyn Perreault

      Diplômée de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe en tant que comédienne, Marilyn Perreault partage sa vie professionnelle entre l’interprétation, l’écriture, la mise en scène et la codirection artistique du Théâtre I.N.K. et du Théâtre Aux Écuries. (Mise à jour 2020-07-30)

    • Sébastien Rajotte

      Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Sébastien Rajotte fait ses armes sur les planches, au petit et au grand écran depuis plus de 20 ans. Au théâtre, il était des distributions de Un tramway nommé désir de Tennessee Williams, mise en scène par René Richard Cyr, Pour faire une histoire courte…. de Frédéric Blanchette, L’héritage de Darwin d’Evelyne de la Chenelière, Le langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis, Chante avec moi et Jean dit, deux pièces d’Olivier Choinière, Au champ de Mars de Pierre-Michel Tremblay. À la télévision, on a pu le voir dans Les invincibles, Fortier, Lance et compte, Le négociateur, Yamaska, Marche à l’ombre, 30 Vies, Toute la vérité, Les jeunes loups, District 31, Olivier et Ruptures. Il a également participé aux longs métrages La mise à l’aveugle, Maurice « Rocket » Richard, Paul à Québec et a joué plus récemment dans La Bolduc. Il est également réalisateur, auteur et a été membre de la LNI durant plusieurs années. (Mise à jour 2018-10-25)

    • Léonie St-Onge

      Forte de près de dix ans d’expérience dans le métier, Léonie s’illustre en théâtre d’objet improvisé, théâtre jeunesse, marionnettes géantes, écriture, voix et théâtre physique. Elle ne cesse d’élargir ses horizons. Passionnée du domaine de la voix, elle s’est équipée d’un studio maison pour faire des contrats à distance. En 2017, elle était interprète dans le spectacle de magie Rêveurs Définitifs au théâtre St-Denis. C’est une comédienne de cœur et d’équipe qui se dévoue activement aux projets qui la font vibrer. (Mise à jour 2020-07-30)

  • Assistance

    • Andrée-Anne Garneau
  • Scénographie

    • Julie Vallée-Léger

      Julie est diplômée en 2002 du programme de scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada. Elle parfait sa formation en assistant le scénographe Jean Rabasse au Cirque du soleil, puis en étant décoratrice sur plusieurs projets de cinéma et de télé-séries, designer à Radio-Canada et designer d’exposition pour GSM project et les architectes Lupien et Matteau. Elle assiste le scénographe Stéphane Roy sur des projets de music-hall et d’opéra. Elle se consacre maintenant à la scénographie théâtrale et à l’écriture scénique; à la recherche en théâtre d’objets et d’ombres; à la manipulation et aux costumes de matières brutes. Elle enseigne la scénographie à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. (Mise à jour 2020-07-30)

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Beauté, chaleur et mort et Endormi(e)

  • Costumes

    • Geneviève Bouchard
  • Conception lumières

    • David-Alexandre Chabot

      David-Alexandre est co-directeur artistique du Collectif CHA, créé en 2013 avec Paul Chambers, qui crée et promeut des productions axées sur la collaboration entre les artistes de plusieurs disciplines. Il est un concepteur d’éclairage qui aime explorer la dramaturgie et les conventions des arts de la scène. Son travail a été présenté à travers le pays, notamment à Montréal, Québec, Ottawa, Vancouver et Toronto ainsi qu’à l’international entre autres à Paris, Marseille, Reims en France et Queretaro au Mexique. Il est un proche collaborateur de Projet MÛ (récipiendaire du Cochon d’or pour le meilleur éclairage pour Beauté, chaleur et mort). (Mise à jour 2020-07-30) 

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Splendide Jeunesse, Petite Sorcière – solo, Petite Sorcière – quatuor, Vipérine et Endormi(e)

  • Conception sonore

    • Michel F. Côté
  • Direction technique

    • Charles Maher
    • Jérémi Guilbault-Asselin

      Autres collaborations avec Projet MÛ : PLAZA

répertoire
date et lieu de création 2012
Festival Les coups de théatre
durée 55 minutes
âge À partir de 8 ans

Historique de diffusion