plaza

plaza03-1428520642
plaza04-1428520656
plaza06-1428520721
plaza05-1428520686

L’inspiration de cette performance prend sa source dans un lieu réel : la Plaza Côte-des-Neiges, un centre commercial devenu lieu de rassemblement pour les communautés de l’arrondissement le plus multiethnique de Montréal. Ce lieu emblématique d’une réalité immigrante suscite un questionnement sur l’intégration des nouveaux arrivants dans notre société. Quelles sont les motivations qui poussent les communautés à se rassembler dans un espace commercial plutôt que dans un lieu culturel ? Qu’est-ce que cela révèle sur la société d’accueil ? PLAZA propose un travail qui intègre acteurs et non-acteurs dans un espace réel. La performance modifie le rôle du spectateur en le plaçant volontairement dans une situation où il doit départager le vrai du faux, tout en étant lui-même observé par les usagers réguliers de la Plaza.

Réussir à faire basculer le regardeur/spectateur/consommateur en un regardeur/spectateur/citoyen. Faire se rencontrer artistes, résidents du quartier et public du FTA. Avec PLAZA, Nini Bélanger va à la rencontre du « Nous » montréalais tout en poussant dans ses extrêmes sa démarche hyperréaliste.  

  • Conception et mise en scène

    • Nini Bélanger

      Elle nomme son approche hyperréalisme, car ses mises en scène sont motivées par la quête d’un jeu sans artifice, d’une vérité des lieux puisque certains spectacles de Nini Bélanger sont in situ, et d’une authenticité des propos du texte et de la rencontre avec le spectateur. À sa sortie de l’École nationale en 2006, elle fonde la compagnie Projet MÛ, avec laquelle elle réalise des œuvres percutantes, pour les adultes et la jeunesse, en employant un mode de création par cycles : le Cycle de la perte pour Beauté, chaleur et mort (2011) et Vipérine (présentée au CNA en 2013) ; le Cycle de l’adresse, dont fait partie Petite Sorcière.

  • Dramaturgie

    • Mélanie Dumont

      Pour Mélanie Dumont, le théâtre est un fabuleux terrain de jeu ! La preuve, elle s’engage depuis sept saisons en tant que directrice artistique associée au Théâtre français du CNA à offrir aux 0-20 ans des espaces spectaculaires, interdisciplinaires, pour entraîner le muscle de l’imaginaire ! Elle est aussi une proche complice de Brigitte Haentjens. Elle a assuré la dramaturgie de plusieurs de ses mises en scène dont Richard III et Dans la solitude des champs de coton, en plus d’avoir écrit Ce qui se trame autour de la pratique de cette artiste majeure. Ayant développé au fil des ans une idylle artistique avec des créateurs flamands, Mélanie Dumont collabore à certains projets belges, dont Hush avec la compagnie Zonzo et le Festival BIG BANG. 

  • avec

    • Fariba Bonakdar, Pablo Diconca, Fayolle Jean Jr, Tatiana Zinga Botao et plus d’une soixantaine de citoyens
  • Assistance

    • Manon Claveau

      Diplômée du programme de Production de l’École nationale de théâtre et du Baccalauréat en critique et dramaturgie de l’UQÀM, Manon a des affinités avec l’assistance à la mise en scène, la régie, la recherche dramaturgique, la direction de production, la médiation culturelle et la coordination d’événements.

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Beauté, Chaleur et mort et Endormi(e)

  • Scénographie, costumes et accessoires

    • Karine Galarneau

      Karine Galarneau, scénographe multidisciplinaire, axe sa pratique sur des œuvres en relation avec leur environnement. Diplômée en scénographie et design événementiel (UQAM, 2009), elle a travaillé avec diverses compagnies et collectifs artistiques sur des projets dans des espaces urbains, en galerie ou sur la scène. Outre ses réalisations en arts vivants, elle compte à son parcours des installations et performances. Elle a collaboré avec Péristyle Nomade (Montréal) à des projets in situ et in socius de création et de médiation. 

  • Conception sonore

    • L’eau du bain

      L’eau du bain a été fondée par Nancy Bussières, Anne-Marie Ouellet et Thomas Sinou. Ensemble, ils ont créé sept œuvres théâtrales et installatives déployant des dispositifs scéniques originaux. Impatience a été présenté à l’Usine C, aux Coups de théâtre, à Mons 2015 Capitale européenne de la culture, ainsi qu’au théâtre français du CNA et au Théâtre français de Toronto. Nous voilà rendus a été présenté au Carrefour international de théâtre de Québec et à l’Usine C.

  • Direction de production

    • Cynthia Bouchard-Gosselin
  • Direction technique

    • Jérémi Guilbault-Asselin

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Petite Sorcière – solo et Petite Sorcière – quatuor

  • Photographie et vidéo

    • Jérémie Battaglia

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Vipérine, Petite Sorcière – solo

répertoire
date et lieu de création 2015
Festival TransAmérique
durée 1h30
âge Tout public