endormi(e)

DSC_0077R
DSC_0043R_Pjpg (1)
DSC_0093_P (1)

C’est en s’inspirant du roman Les belles endormies, de l’auteur japonais Yasunari Kawabata, que Nini Bélanger a créé les trois productions qui composent le premier cycle de pièces présentées par sa compagnie. Tout au long de ce travail, la metteuse en scène poursuit une réflexion sur l’érotisme et la mort à travers un récit sombre et émouvant qui raconte les visites d’un vieil homme dans une maison de prostitution offrant à ses clients un contact avec des jeunes filles endormies.

Les belles endormies

La première étape du cycle Endormi(e) coïncide avec la mise en scène de fin d’études de Nini Bélanger à l’ENTC. Il s’agit d’une adaptation fidèle du roman de Kawabata. Lors de sa création, la distribution est confiée à Robert Lalonde, Marie Michaud et Catherine-Amélie Côté.

Expo performance

Avec ce deuxième volet, la metteuse en scène explore la même thématique sous un angle complètement différent, organisant cette fois une exposition de photos servant de décor à une performance où elle dirige des non-acteurs. Cette deuxième étape du cycle est présentée à Espace libre dans le cadre du OFFTA 2008.

Endormi(e)

En poussant plus loin le concept d’hyperréalisme développé lors des productions précédentes, Nini Bélanger choisit de présenter la troisième étape du cycle dans un espace non théâtral, soit une maison du quartier Hochelaga. Cette nouvelle expérience exige une adaptation contemporaine du roman pour transposer l’action dans un contexte nord-américain. Le spectacle reprend l’affiche l’année suivante au théâtre La Chapelle. Cette dernière version du spectacle, plus sombre et plus fouillée, permet à Nini Bélanger de souligner la solitude du personnage qui attend la mort en compagnie de la jeune fille endormie. La pièce a reçu le prix de la meilleure mise en scène décerné par l’association Carte prem1ère.

  • Adaptation

    • Pascal Brullemans, d’après le roman Les belles endormies de Y. Kawabata

      + Pascal débute son parcours en 1994 avec Les derniers jours du Gouverneur mis en scène par Wajdi Mouawad. Suivra une collaboration avec le metteur en scène Eric Jean avec un cycle de créations basées sur l’écriture de plateau, dont Hippocampe qui remporte le prix de l’AQCT en 2001. L’auteur fait ensuite une incursion dans l’univers jeune public avec notamment Isberg, puis Vipérine et Moi et l’autre, deux textes qui obtiendront le prix Louise-LaHaye. L’artiste collabore ensuite avec la metteuse en scène Nini Bélanger pour créer Beauté, chaleur et mort, pièce qui obtient le prix du meilleur spectacle décerné par Carte Première en 2011. Puis, en 2016, il remporte le prix Michel-Tremblay pour Ce que nous avons fait. Ces dernières années, l’auteur a poursuivi plusieurs projets en documentaire, film d’animation, théâtre acrobatique et dramaturgie. Sa dernière création, Éden, a été présentée au CTD’A en 2019. 

  • Mise en scène

    • Nini Bélanger

      + Elle nomme son approche hyperréalisme, car ses mises en scène sont motivées par la quête d’un jeu sans artifice, d’une vérité des lieux puisque certains spectacles de Nini Bélanger sont in situ, et d’une authenticité des propos du texte et de la rencontre avec le spectateur. À sa sortie de l’École nationale en 2006, elle fonde la compagnie Projet MÛ, avec laquelle elle réalise des œuvres percutantes, pour les adultes et la jeunesse, en employant un mode de création par cycles : le Cycle de la perte pour Beauté, chaleur et mort (2011) et Vipérine (présentée au CNA en 2013) ; le Cycle de l’adresse, dont fait partie Petite Sorcière et Splendide Jeunesse.

  • Interprétation

    • Caroline Bouchard
    • Catherine-Amélie Côté
    • Robert Lalonde
    • Marie Michaud
    • Michel Mongeau

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Vipérine

    • Dominique Pétin
  • Assistance

    • Manon Claveau

      Diplômée du programme de Production de l’École nationale de théâtre et du Baccalauréat en critique et dramaturgie de l’UQÀM, Manon a des affinités avec l’assistance à la mise en scène, la régie, la recherche dramaturgique, la direction de production, la médiation culturelle et la coordination d’événements.

      Autres collaborations avec Projet MÛ : PLAZA et Beauté, chaleur et mort

  • Scénographie

    • Julie Vallée-Léger

      Julie est diplômée en 2002 du programme de scénographie de l’École nationale de théâtre du Canada. Elle parfait sa formation en assistant le scénographe Jean Rabasse au Cirque du soleil, puis en étant décoratrice sur plusieurs projets de cinéma et de télé-séries, designer à Radio-Canada et designer d’exposition pour GSM project et les architectes Lupien et Matteau. Elle assiste le scénographe Stéphane Roy sur des projets de music-hall et d’opéra. Elle se consacre maintenant à la scénographie théâtrale et à l’écriture scénique; à la recherche en théâtre d’objets et d’ombres; à la manipulation et aux costumes de matières brutes. Elle enseigne la scénographie à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM.

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Vipérine et Beauté, chaleur et mort

  • Conception lumières

    • David-Alexandre Chabot

      David-Alexandre est co-directeur artistique du Collectif CHA, créé en 2013 avec Paul Chambers, qui crée et promeut des productions axées sur la collaboration entre les artistes de plusieurs disciplines. Il est un concepteur d’éclairage qui aime explorer la dramaturgie et les conventions des arts de la scène. Son travail a été présenté à travers le pays, notamment à Montréal, Québec, Ottawa, Vancouver et Toronto ainsi qu’à l’international entre autres à Paris, Marseille, Reims en France et Queretaro au Mexique. Il est un proche collaborateur de Projet MÛ (récipiendaire du Cochon d’or pour le meilleur éclairage pour Beauté, chaleur et mort). 

      Autres collaborations avec Projet MÛ : Splendide Jeunesse, Petite Sorcière – solo, Petite Sorcière – quatuor, Beauté, chaleur et mort et Vipérine

  • Conception sonore

    • Alexis Rioux
  • Direction technique

    • Charles Maher
en création
date et lieu de création 2008
Théâtre La Chapelle
durée 1h15
âge Public adulte