Compagnie

Compagnie
Direction artistique

Direction artistique

En travaillant un réalisme cru, Nini Bélanger propose une théâtralité de l’instant, dans un processus rigoureux où les acteurs construisent un sous-texte pour nourrir chaque silence, chaque mouvement. De simples gestes acquièrent alors une puissante charge dramatique. Un jeu épuré porte le regard du spectateur vers l’essentiel. D’ailleurs, les formes que la metteure en scène explore ont tout à voir avec le spectateur : tantôt elle l’invite chez elle, dans son propre salon, tantôt elle le confronte, dans une salle de spectacle, avec un réel plus vrai que nature. À d'autres moments encore, elle va à sa rencontre dans l'espace public. À la recherche des microdétails, son langage hyperréaliste témoigne d’une singulière acuité aux vivants. À travers tous ces éléments, Nini Bélanger cherche à faire surgir un souffle, une attention dans l’acte théâtral pour accéder à une réalité brute, non fardée, qui séduit autant qu’elle dérange.

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie

Nini Bélanger crée la compagnie Projet MÛ à sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada pour explorer les avenues d’un théâtre contemporain. La metteure en scène privilégie un développement sous forme de cycle. Ce mode de production va lui permettre de creuser une démarche en créant dans la continuité. En 2009, elle conclut un premier cycle en présentant Endormi(e) au théâtre La Chapelle. La production gagne cette année-là le prix de la meilleure mise en scène attribué par Cartes Prem1ères.

Projet MÛ amorce ensuite le Cycle de la perte avec la création de Beauté, chaleur et mort au théâtre La Chapelle, en 2011. La production sera ensuite invitée au CNA, puis au festival Carrefour international de Québec, avant de terminer sa tournée à Paris, au Théâtre artistic Athévains, en 2014. Nini Bélanger enchaîne avec la création de Vipérine, un texte jeune public, produit pendant l’édition 2012 des Coups de théâtre. Le spectacle sera également présenté au CNA, avant de partir en tournée en France. En 2015, la metteure en scène s’attaque au premier volet d’un nouveau cycle consacré à l’étude des interactions humaines dans l’espace public avec la production de PLAZA, un spectacle in situ, présenté au cœur du quartier multiethnique de Côte-des-Neiges, à l'occasion du Festival TransAmérique 2015.

Subventionneurs

Subventionneurs

Partenaires

Remerciements

Un merci tout spécial à tous les citoyens participants à PLAZA : le cœur et l’âme du projet.

Merci aux nombreux bénévoles si généreusement impliqués dans le projet. Merci aux artistes en résidences Anne-Marie Ouellet, Thomas Sinou, Koby Rogers Hall et le Bloc d’artistes du CTI.

Merci à tous les organismes communautaires de Côte-des-Neiges pour leur accompagnement dans la rencontre avec la population du quartier, avec des mentions spéciales pour le MultiCaf, Femmes du Monde, La Maison Bleue, Le Baobab Familial, le Carrefour Jeunesse-Emploi de Côte-des-Neiges ainsi que le centre de francisation Pauline-Julien.